Alerte aux fourmis zombies !

« Alerte aux zombies ! »

Où l’on découvre un champignon qui fait perdre le contrôle.

Forêt tropicale du Paraguay.

Une fourmi paraponera, aussi appelée « balle de fusil » en raison de sa piqûre extrêmement douloureuse pour l’homme, se comporte d’une bien étrange manière.  Elle a quitté la sécurité de sa fourmilière, au sommet d’un arbre, pour un long et épuisant périple vers le sol. Enfin arrivée à destination, elle s’effondre foudroyée. Qu’a-t-il pu lui arriver ?

Fourmis Paraponera clavata, Graham Wise, 2013, Australie

La fourmi vient de succomber à un parasite ! Pas n’importe lequel, un champignon au doux nom de Ophiocordyceps unilateralis. Mais pour survivre et se propager, ce parasite a besoin de conditions environnementales spécifiques : un taux d’humidité d’environ 95% et une température entre 20 et 30°C, qu’il ne peut trouver qu’au niveau du sol.  Alors pour se rendre où il le souhaite il a développé une technique efficace.

Observation au microscope de Ophiocordyceps unilateralis © 2011 Evans et al

Il s’introduit dans le corps de son hôte et en prend le contrôle ! Rien de moins. Pour cela, le champignon sécrète dans le corps de la fourmi des « neuromodulateurs », des composés chimiques qui régulent le système nerveux. Grâce à eux, le champignon va pouvoir diriger la fourmi et la faire descendre jusqu’au pied de l’arbre, où les conditions sont les plus propices au développement du champignon.

Fourmis Polyrhachis schlueteri infectée par le champignon cordyceps

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Une fois la fourmi arrivée à bon port, le champignon va dévorer son cerveau, puis va se développer, jusqu’à sortir de son corps en formant des sortes d’antennes.

Champignon cordyceps se développant dans le corps d’une fourmi

Au bout de trois semaines, les capsules contenues au bout des antennes vont exploser pour libérer des spores (sorte de semences) qui vont se répandre dans l’air. Si par malchance une fourmi passe par là, elle sera contaminée. Le parasite peut ainsi détruire une colonie entière. Rassurez-vous pourtant, le parasite n’est pas dangereux pour l’homme. Du moins pour l’instant…

Joyeux Halloween !

 

Alerte aux fourmis zombies !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *